vendredi 16 août 2013

RE-BELLES: un "backdating" à la française

Au mois de février, je vous avais raconté la création d'une association autour d'une 964... vous vous souvenez? C'était tout d'abord la rencontre de quatre individus aux multiples facettes: âge, genre, origine, expérience, compétences... puis la mise en commun de leurs différences autour d'un projet Porsche. Je vous avais présenté la voiture d'origine: une 964 en état correct. Je me souviens que certains d'entre vous avaient été surpris: pourquoi toucher cette 964? Cette question, nous nous la sommes également posée: restauration à l'origine ou création? Puis, nous nous sommes rapidement dirigés vers une création d'inspiration Porsche. La question est: quelles directions les inventeurs géniaux de cette marque auraient pu prendre dans ces 50 dernières années?

Porsche backdating
Le début de l'aventure...

Mais avant la création... le chaos! C'est l'histoire de ce big bang que je vous raconte ci-dessous, le démontage méthodique de cette auto jusqu'au silence perplexe qui suit la dé-construction! La première étape consiste à démonter les pièces de carrosserie: les pare-chocs, phares, capot et ailes avant. Les ailes avant sont notre plus gros challenge. En effet, les vis sont recouvertes d'un produit visant à les protéger de la corrosion et atténuer le bruit. Tel un archéologue, il faut patiemment extraire les vis de cette matière résistante et élastique. 30 minutes par vis et il y en a beaucoup! Le résultat méritait bien une photo.

Porsche backdating
Le démontage méthodique de la face avant

Porsche backdating
... et du pare-choc arrière... comme dit Ludo: "Il y a du monde!"

Puis on démonte toutes les vitres une à une avant de nous attaquer à l'intérieur de la voiture. Tout en effectuant cette besogne, on constate que l'habitacle de la 911 a connu assez peu de modifications entre 1963 et 1989. Certes, il y a eu quelques améliorations techniques donc... plus de boutons. Mais la firme de Stuttgart a placé ces différents boutons là où elle pouvait et on ne sait pas toujours bien à quoi ils servent! On retrouve sur la 964, les pédales au plancher comme à l'origine. Les sièges et moquettes sont également démontés. A la fin de ce processus, il ne reste presque plus rien dans la caisse!

Porsche backdating
L'habitacle dépouillé

Puis, c'est la dépose du flat 6. Un des challenges des 911 est que le moteur n'est pas très accessible. En effet, même en porte à faux, il est enfoui dans le capot et il n'y a pas grand chose qui dépasse. Pour faire un travail de révision et de préparation sérieux, il n'y a pas le choix... il faut le déposer. Là, il faut un expert pour mener les opérations... et nous avons celle qu'il faut: Julie sera le chef des opérations. Et hop... on attaque! Le début des opérations consiste à déconnecter tous les câbles électriques qui peuvent relier le moteur à la caisse. Idem pour les durites (huile, essence, air, direction assistée). Il y en a partout plus ou moins accessibles. Puis, pour résumer, on découple le levier de vitesse de la boîte et on dévisse les cardans. Quelques heures plus tard (on n'a pas toujours les outils qu'il faut), on fait descendre le moteur et on le sort.

Porsche backdating
Le Flat6 sort de sa cachette!

Porsche backdating
Le coffre sans moteur: c'est propre!

"Après cela, on ne pourra plus descendre plus bas!" dit Ludo en regardant la caisse presque nue. Il en aura fallu des heures pour en arriver à cette vision chaotique. Bien que répertoriées et organisées, les pièces ont peu à peu envahi l'atelier. Tout reste à faire désormais. Dans le cadre d'un tel projet, je me rends bien compte de la force de l'équipe: on cherche des idées et des solutions ensemble. On se soutient les uns les autres quand le découragement pointe le bout de son nez. On tient bon même quand on sent la fatigue nous gagner... car on ne compte pas ses heures dans le cadre d'un projet passion.

Porsche backdating
On ne compte pas ses heures!

Alors? Qu'en est-il de la suite? On fait quoi maintenant? Eh bien, c'est encore la surprise. A ce stade avancé du projet, nous avons certes une bonne idée du résultat final... mais nous vous le présenterons une fois terminé... donc pas tout de suite!

En attendant, l'association s'appelle RE-BELLES et vous pouvez suivre le projet pas à pas sur la page facebook de l'association: http://www.facebook.com/inforebelles

Porsche backdating
RE-BELLES

Aucun commentaire:

Publier un commentaire