vendredi 12 octobre 2012

1er jour au Paradis... Porsche bien sûr!


Voilà un petit article en direct de St Tropez où se produit comme comme chaque année une concentration Porsche. C'est la première fois que je participe! Alors, je vais vous raconter mon expérience.

Vendredi 12 octobre, réveil 6h et départ de Haute Savoie à 7h. Nous sommes 5 voitures au départ de Chambéry et, comme par magie, notre cortège s'agrandit... de magnifiques voitures nous rejoignent. Dans les embouteillages, les automobilistes pensent à leur journée de travail qui commence, leurs soucis ou écoutent distraitement la radio... ils ne sont pas rancuniers... ils sourient quand ils voient débarquer la cavalerie.

Nous roulons toute la matinée sous la pluie plutôt tranquillement. Cela ne m'empêche pas de vivre ma première expérience de glisse bien heureusement rétablie par un contre-braquage hasardeux mais bien heureux. Comme ça, c'est fait... c'était mon baptême du feu... ou de la pluie.

En route pour le Paradis Porsche 2012
Premier ravitaillement après le déjeuner

L'après-midi, on attaque plus sérieusement dans les gorges du Verdon. Ceux qui connaissent l'auteur de ces lignes riront surement en me lisant.

Pas le temps de prendre des photos... mais voila où nous avons roulé
http://www.provenceweb.fr

Enfin, arrivée à St Tropez vers 17h30... on n'a pas chômé... nous nous garons gentiment les uns à coté des autres... pour le moment... cela donne ça... mais j' attends avec impatience de voir les 496 autres Porsche qui devaient arriver de partout d'ici demain.

Paradis Porsche 2012
Rangées bien calmes à l'ombre... elles se reposent avant la fête!

Certains profitent d'un moment calme pour câliner leur monture. Il faut dire que la pluie et la boue n'ont pas été clémentes.

Paradis Porsche 2012
Cette année, les GT3 sont sont à l'honneur au Paradis

Enfin, on est arrivé...

Paradis Porsche 2012
Le trajet est plus éprouvant pour les passagers que pour les conducteurs...


... et voilà ce qu'on voit...

Paradis Porsche 2012
... mais ils sont récompensées de leurs efforts

Aucun commentaire:

Publier un commentaire